Saint Romain LPuy

 

RESTER À VOTRE SERVICE. 
 Et, pour cela, nous vous devons l'information.

Pour cette raison, vous trouverez ici, chaque fin de semaine, nos commentaires sur la vie municipale, le récit de nos actions et de nos interventions... Etc... Enfin tout ce qui vous concerne.
 
La démocratie c’est une majorité et une opposition.
 Un pouvoir - Un contre-pouvoir

 
 
  Accueil   Nos
C
onseillers
  Actualité   LOIRE-Forez   Patrimoine   Notre Site
de campagne
  Contacts  

Pour VOIR:  Cliquer sur les textes en Bleu ci-dessous
Quoid....Intermarché.....Ce qu'on ne vous dit pas  ......Re-Pas nous..........L'amnésie a bon dos............Conseil Municipal du 29 Mars 2022...........Le prochain film en Noir et Noir..........STOP UKRAINE.........................La censure continue..................Audience: depuis la création du site internet , plus de 4500 pages visitées mensuellement.Bientôt .105 000...fin Juillet 2022.......Merci..  ......Merci de votre Visite....et de votre Fidelité.......
 


06
aout
2
022

 
 
 
Trou noir
 
 Article à complèter 
 
 
Les « Pas Nous » se rebiffent

Les « Pas Nous » se rebiffent 
            Vous n'imaginez pas à quel point nous avons pris du plaisir en lisant le dernier bulletin municipal.
            Papier glacé, très épais, pour bien montrer l'opulence municipale grâce à la gestion d'une équipe qui ose écrire « la
maîtrise des dépenses c'est nous ».
            Une dizaine de pages pour les conseils municipaux et une page supplémentaire en tribune politique, sans parler de
l'édito et de quatre pages pour la municipalité voilà aussi un parfait équilibre avec les acteurs de la vie St Romanaise qui nous
plait beaucoup.
            Mais surtout le summum vient de l'importance que l 'équipe de la majorité accorde à notre site internet et à nos propos.
De ce fait leur tribune politique défensive montre bien qu'ils cherchent par tous les moyens à répondre à nos critiques sans être
en mesure de présenter de réelles propositions pour St Romain.
 
  Les « Pas-Nous » nous inspirent
          En effet une telle réaction de l'équipe majoritaire sur cette expression « c'est pas nous » nous incite à revisiter l'histoire de Saint Romain sur quelques décennies.
            Avant le sacre de Madame Brunel en 2014 et simplement en remontant jusqu'en 1990 cette équipe qui l'entoure pourrait affirmer « C'est pas nous » pour de nombreuses réalisations.
            La caserne des pompiers, la zone des Epalits, le collège, la salle de sport « Paul Marcoux » la salle des fêtes « Gérard Clavelloux », les lotissements communaux « Les Hauts de Galavesse » et « Le Pré du Bourg », la nouvelle mairie, le pôle petite enfance, la maison intergénération « Les Amandiers », le pôle jeunes, le city Park et le terrain synthétique, la nouvelle bibliothèque...
          Voilà déjà un beau bilan pour les prédécesseurs de Madame Brunel, mais nous allons aussi rajouter la nouvelle salle des associations « Jacques Fréry », car en fait ce sont bien ceux qui se sont opposés à l'équipe majoritaire qui ont porté ce projet, pour d'autres, son seul intérêt fut l'inauguration.  
 

Rêvons un peu

          Pour éviter de rester dans la critique, qui parfois devient négative comme dans ces dernières lignes nous allons terminer
ce texte effectivement en rêvant.

            Imaginez tout ce que nous avons perdu à cause de tous ces développements assez récents et vivons ce moment dans
la vie d'avant, sans les équipements d'aujourd'hui :


 

Pour nous il n'en est rien et nous voulons rester moteur dans le développement de notre commune,
même si parfois il faut s'affirmer, face à certaines idées rétrogrades
.

Nous voulons réaliser avec vous le St Romain de demain afin de pouvoir dire un jour ensemble:

 

           « C'est Nous » ...



 

Comment construire l'avenir sans prendre en compte le passé et en fermant les yeux sur le présent ?

Pourtant c'est bien cela la démarche de Madame BRUNEL et de son équipe.

Pour le centre bourg, c'est leur façon d'agir, ils font « cavalier seul », ils sont certains de posséder la « science infuse » en matière de développement urbain
 
Notre histoire locale
Pour faire suite à notre précédent article concernant le centre bourg, la majorité actuelle malgré plusieurs demandes et les dires d'un adjoint important, Mr Di Fruscia, n’a toujours pas organisé de réunion publique pour informer les habitants du projet en cours depuis 2014 de revitalisation pour le centre-ville.
Dans la page de l’opposition du prochain bulletin municipal nous revenons sur le devenir du site de l’ancien Intermarché (article rendu le 5 Mai).

 
L’équipe majoritaire avec son refus du projet de regroupement de plusieurs commerces du village dans ce lieu pourtant idéal avec son grand parking impose plutôt la construction d’un immeuble de standing.
 
Dans le début des années 1980, plus de 48 commerces et services animaient le centre et notre commune comptait environ 2500 habitants.
Rue Léon Portier :
Docteur, dentiste, atelier ferronnerie, carrosserie, bar -hôtel, bar restaurant, coiffeur, articles ménagers, alimentations, tabac, bar.
 
Place Michalon :
 Bascule, hôtel du nord, douches municipales, pompiers, poste, droguerie, alimentations, articles funéraires meubles, banque.
 
Rue François Parot :
Chaussures, vêtements et laines, garage Renault, boulangerie, vêtements, pharmacie, carrosserie, coiffeur, station essence, garage Citroën, bijouterie.
 
Rue Emile Reymond :
Bar, boulanger pâtissier, dentiste, épicerie, serrurerie, pâtisserie, fleurs, auberge du pic, boucherie, graines, esthéticienne, bazar, cycles, kinésithérapeute, auto- école.
 
Rue du 11 Novembre :
 Menuiserie, garage Poids lourds.
 
 
Et nous n’oublions pas les cités avec :
Café, boulangerie, boucherie, alimentation, café épicerie tabac, buvette épicerie.
Dans notre prochain article nous retournerons dans les années 2010 pour suivre l’évolution de nos commerces.


 
Ps : nous ne sommes pas des historiens et nous avons peut-être fait quelques erreurs.
 
 
C
Conseil municipal du Mardi 29 Mars 2022
 
 
 
 
 
 
 
D'autres articles    
 
     
  
Visiteurs: